15/05/2009

Raposa Serra do Sol : les organisations indigènes créent une Fédération de Réoccupation

À la suite de son jugement rendu le 19 mars dernier, le Tribunal Suprême Fédéral (STF) qui a validé la démarcation en aire continue de la Terre Indigène Raposa Serra do Sol (TI RSS), la cour a donné jusqu'à ce 30 avril pour que les occupants illégaux de la TI quittent les lieux. La question de la réoccupation se devait d'être réglée.

Le 17 avril, des délégués des neuf organisations indigènes qui cohabitent Raposa Serra do Sol se sont retrouvés avec les représentants des autorités judiciaires, de la police fédérale et de la Fondation nationale de l'Indien (FUNAI). Il s'agissait de conclure un accord sur la manière dont les indigènes allaient réoccuper les terrains laissés libres après le départ des non - indiens.


Ils ont créé une "Fédération Indigène de Réoccupation de la Terre Indigène Raposa Serra do Sol". Il a été prévu que les représentants de la Fédération se rendent à Brasilia pour rencontrer le juge Ayres Britto, chargé du suivi de la décision du STF, pour lui soumettre les termes de la réoccupation. Il a également été décidé de convoquer, dans les 90 jours, une assemblée générale de la Fédération pour élaborer une politique agricole de développement soutenable.

La Chambre des députés a créé une Commission pour suivre le processus d'évacuation. Cette Commission a cherché à prolonger le délai, ce qui a été refusé. Selon la "Folha de Boa Vista", le principal riziculteur occupant la TI a déjà démoli une partie des bâtiments de l'une des deux fazendas qu'il avait installées sur Raposa Serra do Sol. Les autorités souhaitent que les opérations d'évacuation se déroulent dans le calme. À suivre…
Pour en savoir plus (en portugais) :
http://www.cir.org.br/noticias.php?id=606, http://www.folhabv.com.br/fbv/Noticia_Impressa.php?id=60764

10:04 Publié dans La lettre d'AYA | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.