30/06/2010

Au Mato Grosso, la police met un terme à un important trafic illégal de bois

Au matin du 21 mai, après deux ans d'enquête, la Police fédérale brésilienne a déclenché l'Opération Jurupari* qui a conduit à l'arrestation - de caractère préventif - de plus de 60 personnes, principalement domiciliées dans l'État du Mato Grosso. Elles sont accusées de trafic illégal de bois. Parmi elles, il y a des fazendeiros, des exploitants et ingénieurs forestiers, des fonctionnaires de diverses administrations, y compris de l'Assemblée législative et du Secrétariat d'État de l'environnement du Mato Grosso.

Selon la police, ces personnes auront à répondre de crime environnemental : notamment de formation de bande, corruption active et passive, rédaction et usage de faux documents. Les dommages causés sont estimés à environ 900 millions de reais (494 millions US$), principalement au détriment des forêts de quatre Terres indigènes situées dans cet État, dont le Parc Xingu.

Le 27 mai, un juge du tribunal fédéral régional a considéré que la prison préventive ne se justifiait pas. Il a accordé l'habeas corpus aux 95 accusés, ce qui signifie la remise en liberté des personnes déjà arrêtées. Le juge a estimé que l'accusation de la police fédérale était insuffisamment individualisée.

Le Mato Grosso est l'un des États de l'Amazonie brésilienne où la déforestation est très forte. Plusieurs organisations écologistes s'inquiètent de l'avenir du programme de protection de l'environnement dans cet État. Le 10 juin, un collectif d'ONG a publié un "Manifeste public pour la bonne gouvernance environnementale dans l'État de Mato Grosso". Ce texte formule des propositions pour renforcer la protection de l'environnement, notamment la lutte contre la déforestation.

Pour en savoir plus (en portugais) : http://agenciabrasil.ebc.com.br//home/-/journal_content/5...http://agenciabrasil.ebc.com.br/home/-/journal_content/56...http://www.socioambiental.org/nsa/detalhe?id=3096 et http://www.yikatuxingu.org.br/2010/06/10/ongs-fazem-manif...

* Selon une légende Tupi, Jurupari est un dieu venu du ciel pour trouver une femme parfaite destinée à être l'épouse de Coaraci, le Soleil. L'histoire ne dit pas s'il l'a trouvée, mais pendant son séjour chez les hommes, il a été un grand réformateur et législateur. Il a établi de nombreuses règles morales et sociales.

(Cette "brève" a été publiée dans le bulletin "AYA Info" No 51, de l'association "Appui aux indiens Yanomami d'Amazonie" - AYA - 15, Chemin de la Vi-Longe  -  CH - 1213 Onex / Genève - CCP 17-55066-2)

 

09:51 Publié dans La lettre d'AYA | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.