29/09/2010

Silvio Cavuscens : Aidons les indiens à garder leurs terres - 6/6

Silvio est interrogé sur ses origines suisses et son expérience amazonienne. Il souligne l'importance de la solidarité avec les peuples qui savent protéger cette forêt amazonienne, importante pour l'humanité toute entière. Cette solidarité passe par la mise à disposition de ressources humaines et financières pour aider les organisations indigènes à faire leur travail. Dans une deuxième partie de l'entretien, réalisée au siège de le SECOYA, Silvio décrit, carte à l'appui, les territoires dans lesquels s'exerce l'activité de la SECOYA.

Cette note est l'occasion de rappeler l'appui apporté à la SECOYA par la Commune d'Onex/Genève en 2008 pour la construction de deux centres de santé dans l'aire Yanomami. La Commune de Meyrin/Genève, en mars dernier, a décidé de soutenir un projet de formation de leaders Yanomami mis en œuvre par la SECOYA. Ce programme doit permettre aux Yanomami de renforcer leurs connaissances en matière de citoyenneté et d'améliorer le processus d'organisation des communautés dans l'État d'Amazonas (Voir la note du 2 avril 2010 de ce blog).

La vidéo ci-dessous, de 9' 51", est la sixième et dernière séquence d'une interview réalisée à Manaus, en novembre 2009, par le journaliste tessinois Sergio Tenzi. Malgré un titre en italien, l'entretien est en français. Les cinq séquences précédentes de l'interview ont été intégrées dans les notes des 3, 6, 16, 20 et 25 septembre de ce blog.

Silvio est indigéniste et sociologue d'origine suisse. Il a passé son enfance et sa jeunesse dans le village genevois d'Avully. Il est coordinateur de l'association "Service et Coopération avec le peuple Yanomami - SECOYA, dont le siège est à Manaus, et qui apporte un appui à ce peuple dans l'État d'Amazonas.

L'association a un site Internet (en portugais) : http://www.secoya.org.br/

L'association genevoise "Appui aux indiens Yanomami de l'Amazonie - AYA" est partenaire de la SECOYA. Les personnes qui souhaitent soutenir l'action de Silvio peuvent verser une contribution au compte postal de AYA No 17-55066-2, mention "SECOYA", ou prendre contact avec le président de l'association, Jacques Rémund, 15, Chemin de la Vi-Longe  -  CH - 1213 Onex / Genève; téléphone ++ 41 (0)22 793 99 36; courriel : jackytax@gmail.com.

 

07:45 Publié dans La lettre d'AYA | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

25/09/2010

Silvio Cavuscens : Les sociétés "occidentales" ont à apprendre des indiens – 5/6

Les Yanomami doivent connaître le monde des non - indiens pour être en mesure de défendre leurs droits. La SECOYA a un programme qui a pour objectif d'aider les Yanomami à s'organiser de manière autonome. Ce programme a été élaboré avec les Yanomami. Il vise à renforcer leurs connaissances du monde des non-indiens, soit pour être présents dans les instances qui conditionnent leur vie quotidienne et leur avenir, mais aussi pour les aider à définir une stratégie de gestion de leur territoire. Leur terre indigène va rester dans ses limites actuelles, mais elle va connaître une augmentation de sa population. La SECOYA travaille à ne plus être indispensable pour ce peuple.

Silvio est interrogé sur la présence des missionnaires et sur les leçons qu'il pouvait tirer de son expérience amazonienne. Il évoque la qualité de la relation humaine vécue, notamment par les leaders, au sein de leurs peuples. Par ailleurs, les indiens ont été capables de vivre bien, pendant des milliers d'années, en utilisant sans les détruire, les ressources des multiples écosystèmes amazoniens. Les indiens ont une relation privilégiée avec leur milieu naturel. Ce savoir-faire est une leçon pour les sociétés "modernes".

La vidéo ci-dessous, de 8' 10", est la cinquième séquence d'une interview réalisée à Manaus, en novembre 2009, par le journaliste tessinois Sergio Tenzi. Malgré un titre en italien, l'entretien est en français. Les quatre premières séquences de l'interview ont été intégrées dans les notes précédentes de ce blog.

Silvio, indigéniste et sociologue d'origine suisse, est coordinateur de l'association "Service et Coopération avec le peuple Yanomami - SECOYA, dont le siège est à Manaus, et qui apporte un appui à ce peuple dans l'État d'Amazonas.

L'association genevoise "Appui aux indiens Yanomami de l'Amazonie - AYA" est partenaire de la SECOYA. Les personnes qui souhaitent soutenir l'action de Silvio peuvent verser une contribution au compte postal de AYA No 17-55066-2, mention "SECOYA", ou prendre contact avec le président de l'association, Jacques Rémund, 15, Chemin de la Vi-Longe  -  CH - 1213 Onex / Genève; téléphone ++ 41 (0)22 793 99 36; courriel : jackytax@gmail.com.

 

10:08 Publié dans La lettre d'AYA | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

22/09/2010

Silvio Cavuscens : La nécessaire formation des Yanomami - 4/6

Silvio parle des menaces qui pèsent sur les connaissances traditionnelles des peuples indigènes qui doivent être reconnues et protégées aux niveaux national et international. Notamment dans le domaine médical, il arrive que celles-ci fassent l'objet d'une appropriation par les entreprises pharmaceutiques. Le cas de l'Ayahuasca, une plante aux effets hallucinogènes, est l'un des plus connu de tentative d'appropriation. La reconnaissance des savoirs traditionnels est un défi pour les indiens.

Silvio est ensuite interrogé sur le travail de la SECOYA avec le peuple Yanomami. L'association a commencé ses activités en 1991 pour lutter contre une grave épidémie de tuberculose dans les villages de la région du rio Marauiá (dans l'État d'Amazonas). Elle a adopté des statuts en 1997. Elle développe maintenant plusieurs programmes dont l'objectif principal est d'aider les Yanomami à défendre leurs droits. Ces programmes, toujours liés aux savoirs traditionnels, touchent les domaines de l'éducation différenciée, de la santé et du développement durable.

La vidéo ci-dessous, de 8' 58", est la quatrième séquence d'une interview réalisée à Manaus, en novembre 2009, par le journaliste tessinois Sergio Tenzi. Malgré un titre en italien, l'entretien est en français. Les trois premières séquences de l'interview ont été intégrées dans les notes précédentes de ce blog.

Silvio, indigéniste et sociologue d'origine suisse, est coordinateur de l'association "Service et Coopération avec le peuple Yanomami - SECOYA, dont le siège est à Manaus, et qui apporte un appui à ce peuple dans l'État d'Amazonas.

L'association genevoise "Appui aux indiens Yanomami de l'Amazonie - AYA" est partenaire de la SECOYA. Les personnes qui souhaitent soutenir l'action de Silvio peuvent verser une contribution au compte postal de AYA No 17-55066-2, mention "SECOYA", ou prendre contact avec le président de l'association, Jacques Rémund, 15, Chemin de la Vi-Longe  -  CH - 1213 Onex / Genève; téléphone ++ 41 (0)22 793 99 36; courriel : jackytax@gmail.com.

 

14:49 Publié dans La lettre d'AYA | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

16/09/2010

Enfant d'Avully, Silvio Cavuscens parle du rôle des organisations indigènes – 3/6

Bon connaisseur des organisations indigènes de l'Amazonie brésilienne, Silvio en évoque l'histoire et les défis auxquels elles sont confrontées. Leur rôle de représentation des peuples indigènes dans nombre d'instances publiques, rôle anciennement attribué à la Fondation Nationale de l'Indien -FUNAI. Il parle également de la difficile construction d'un processus participatif en lien avec les communautés locales, et cela sans rupture entre jeunes leaders et leaders traditionnels.

Il répond également aux questions du journaliste qui l'interroge sur l'exploitation dont sont victimes les peuples traditionnels de la forêt.

La vidéo ci-dessous, de 9' 43", est la troisième séquence d'une interview réalisée à Manaus, en novembre 2009, par le journaliste tessinois Sergio Tenzi. Malgré un titre en italien, l'entretien est en français. Les deux premières séquences de l'interview ont été intégrées dans les notes de ce blog.

Silvio, indigéniste et sociologue d'origine suisse, est coordinateur de l'association "Service et Coopération avec le peuple Yanomami - SECOYA, dont le siège est à Manaus, et qui apporte un appui à ce peuple dans l'État d'Amazonas.

L'association genevoise "Appui aux indiens Yanomami de l'Amazonie - AYA" est partenaire de la SECOYA. Les personnes qui souhaitent soutenir l'action de Silvio peuvent verser une contribution au compte postal de AYA No 17-55066-2, mention "SECOYA", ou prendre contact avec le président de l'association, Jacques Rémund, 15, Chemin de la Vi-Longe  -  CH - 1213 Onex / Genève; téléphone ++ 41 (0)22 793 99 36; courriel : jackytax@gmail.com.

 

05:17 Publié dans La lettre d'AYA | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

10/09/2010

Enfant d'Avully, Silvio Cavuscens évoque la politique indigéniste du gouvernement brésilien - 2/6

Silvio insiste sur la nécessaire reconnaissance des particularités ethniques des peuples indigènes brésiliens. Dans le domaine de l'éducation et de la culture, cela passe par la mise en place de "Territoires ethno - éducationnels", avec une scolarisation qui commence dans la langue de chaque peuple, l'apprentissage du portugais intervenant dans un deuxième temps. Il s'agit d'une éducation véritablement différenciée. Cette reconnaissance des spécificités ethniques concerne également les politiques environnementale, économique et sociale du gouvernement. Silvio évoque le poids des intérêts anti-indigènes qui agissent dans le pays et les défauts d'une administration des affaires indigènes partagée entre divers ministères. Il parle également des conséquences néfastes d'un système d'aide sociale inadapté.

La vidéo ci-dessous, de 8' 41", est la deuxième séquence d'une interview réalisée à Manaus, en novembre 2009, par le journaliste tessinois Sergio Tenzi. Malgré un titre en italien, l'entretien est en français.

La première séquence de l'interview a été intégrée dans ce blog, dans la note du 3 septembre.

Silvio, indigéniste et sociologue d'origine suisse, est coordinateur de l'association "Service et Coopération avec le peuple Yanomami - SECOYA, dont le siège est à Manaus, et qui apporte un appui à ce peuple dans l'État d'Amazonas.

L'association genevoise "Appui aux indiens Yanomami de l'Amazonie - AYA" est partenaire de la SECOYA. Les personnes qui souhaitent soutenir l'action de Silvio peuvent verser une contribution au compte postal de AYA No 17-55066-2, mention "SECOYA", ou prendre contact avec le président de l'association, Jacques Rémund, 15, Chemin de la Vi-Longe  -  CH - 1213 Onex / Genève; téléphone ++ 41 (0)22 793 99 36; courriel : jackytax@gmail.com.

 

06:38 Publié dans La lettre d'AYA | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/09/2010

Enfant d'Avully, Silvio Cavuscens parle de son "apprentissage" de l'Amazonie 1/6

Le journaliste tessinois Sergio Tenzi a récemment mis en ligne sur YouTube, six séquences de six à dix minutes chacune, d'une interview de l'indigéniste et sociologue d'origine suisse, Silvio Cavuscens. L'enregistrement a été réalisé à Manaus en novembre 2009. Silvio a plus d'une trentaine d'années d'expérience et de solidarité avec les peuples indigènes de l'Amazonie brésilienne. Après avoir été conseiller de la Coordination des Organisations Indigènes de l'Amazonie Brésilienne - COIAB, il est maintenant coordinateur de l'association "Service et Coopération avec le peuple Yanomami - SECOYA, qui apporte un appui à ce peuple dans l'État d'Amazonas.

Malgré un titre et une brève présentation en italien de moins d'une minute, l'interview de 6'18 est en français.

Dans cette première séquence de l'interview : Silvio explique son "apprentissage" de l'Amazonie, ses motivations et ses premiers engagements.

L'association genevoise "Appui aux indiens Yanomami de l'Amazonie - AYA" apporte son appui à la SECOYA. Les personnes qui souhaitent soutenir l'action de Silvio peuvent verser une contribution au compte postal de AYA No 17-55066-2, mention "SECOYA" ou prendre contact avec le président de l'association, Jacques Rémund, 15, Chemin de la Vi-Longe  -  CH - 1213 Onex / Genève; téléphone ++ 41 (0)22 793 99 36; courriel : jackytax@gmail.com.

 

17:26 Publié dans La lettre d'AYA | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |