09/10/2010

Barrage de Belo Monte : l'opposition ne désame pas

CIMI 26:08:10 manif Belo Monte.jpgL'opposition à la construction du barrage Belo Monte sur le Rio Xingu a pris des formes diverses au cours des dernières semaines. Le 10 août, un campement régional "Terre Libre" a rassemblé de nombreux leaders indigènes à Altamira, dans l'État du Pará. Toujours dans le même État, à Itaituba, les 25, 26 et 27 août a eu lieu la première rencontre des peuples et communautés atteintes et menacées par les grands projets d'infrastructures dans les bassins des rios amazoniens Madeira, Tapajós, Teles Pires et Xingu. Une manifestation symbolique a eu lieu, le 26 août à Brasilia, le jour de la signature du décret présidentiel accordant la concession d'exploitation de l'usine hydroélectrique à l'entreprise Norte Energia SA. Le 15 septembre, le mouvement "Xingu Vivant pour toujours" a mis en ligne deux vidéos montrant l'impact social et environnemental du barrage. Dans le même temps, il a appelé à signer une pétition demandant au gouvernement de renoncer à cet ouvrage. Une version légèrement réduite en anglais a également été diffusée. Cette version contient aussi un appel à signer la pétition. Par ailleurs, le 20 septembre, à Genève, à propos de la construction de ce barrage, James Anaya, le rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits humains et libertés fondamentales des peuples indigènes, a rappelé au gouvernement brésilien ses obligations qui découlent de l'art. 32 de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples indigènes en matière de consultation préalable et objective des peuples affectés par l'ouvrage. Le 29 septembre, le Ministère Public Fédéral a envoyé une note à l'Institut Brésilien de l'environnement - IBAMA, pour lui rappeler les conditions devant être respectées avant la délivrance d'une nouvelle autorisation pour la construction du barrage. Le 30 septembre, plus de 120 organisations ont publié une lettre ouverte au terme de laquelle les signataires affirment que si le gouvernement persiste dans sa volonté de réaliser cet ouvrage "...sera signée une sentence de mort du Rio Xingu et de ses habitants..."

Voir AYA Info Nos 44, 46, 47, 49 et 50

Pour en savoir plus (en portugais et en anglais) :

Les vidéos en 3D :

http://www.amazonia.org.br/noticias/noticia.cfm?id=366730; la version en anglais avec accès à la pétition : http://www.youtube.com/watch?v=K-seAAIsJLQ

Le rapport de James Anaya :

http://www2.ohchr.org/english/bodies/hrcouncil/15session/... > A/HRC/15/37/Add.1 p. 31 et suiv.

Le rappel du Ministère Public Fédéral : http://www.prpa.mpf.gov.br/noticias/mpf-notifica-ibama-so...

La lettre ouverte des 120 organisations sur le blog du mouvement "Xingu Vivo para Sempre" : http://xingu-vivo.blogspot.com/

Photo : © CIMI - La manifestation symbolique du 26 août à Brasilia

(Cette "brève" a été publiée dans le bulletin "AYA Info" No 53, de l'association "Appui aux indiens Yanomami d'Amazonie" - AYA - 15, Chemin de la Vi-Longe  -  CH - 1213 Onex / Genève - CCP 17-55066-2).

 

 

 

14:50 Publié dans La lettre d'AYA | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.