06/05/2011

Davi Kopenawa plaide pour un meilleur service de santé indigène : le "oui mais" du gouvernement

Davi et Levi avec le Ministre de la santé 30:03:11:DSC04441.JPGLe 30 mars, Davi Kopenawa et Levi Yanomami, deux leaders du peuple Yanomami étaient à Brasilia pour rencontrer le ministre de la santé, Alexandre Padilha et Antônio Alves, le responsable du nouveau Secrétariat Spécial de la Santé Indigène - SESAI. Ils étaient accompagnés par Ana Paula Souto Maior, l'avocate de l'Institut Socio-environnemental - ISA.

Les deux leaders venaient demander l'autonomie financière et administrative du "District Sanitaire Spécial Indigène - DSEI Yanomami", l'organisme chargé du service de santé dans les communautés Yanomami réparties sur les deux États de Roraima et d'Amazonas.

Davi a souligné l'importance de désigner, à la tête du DSEI-Y, un responsable qualifié, bon connaisseur de la culture Yanomami et jouissant de la confiance des indigènes. Il a demandé que ces critères l'emportent sur des choix politiques qui, dans un passé récent, ont été à l'origine de détournements de fonds, alors que les déficiences du service de santé avaient, et ont toujours, de graves conséquences sur l'état de santé de la population Yanomami.

Antônio Alves a confirmé que le DSEI-Y aura bien une autonomie financière et administrative et que le contrôle social par les usagers - les indigènes - va continuer. Pour un meilleur fonctionnement du District, le SESAI devrait engager du personnel. Or, le ministre de la planification n'autorise pas l'engagement des nouveaux fonctionnaires indispensables pour la bonne gestion du service de santé... Moins de trois semaines après l'entrevue, le 19 avril, le ministre a annoncé que le délai pour le transfert du service de santé indigène de la Fondation Nationale de la Santé (FUNASA) au SESAI, primitivement prévu pour ce mois d'avril, était repoussé au 31 décembre 2011. Ce transfert de responsabilité correspond à une demande des organisations indigènes. Il avait été décidé par le président Lula en octobre 2010*.

***

Photo SESAI : de gauche à droite : Levi Yanomami, Alexandre Padilha, le Ministre de la Santé et Davi Kopenawa.

Pour en savoir plus,

 

Une version restreinte de cette note a été publiée dans le bulletin "AYA Info" No 60, de l'association "Appui aux indiens Yanomami d'Amazonie" - AYA - 15, Chemin de la Vi-Longe  -  CH - 1213 Onex / Genève - CCP 17-55066-2

 

08:22 Publié dans La lettre d'AYA | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.