18/01/2013

Meilleurs vœux d'Amazonie

Amazonie,Amazônia,Brasil,Brésil,SECOYA,YanomamiDe Manaus, l'association "Service et Coopération avec le peuple Yanomami" – SECOYA* souhaite une année 2013 pleine de succès et de réalisations à ses membres, partenaires, collaborateurs et amis des Yanomami. À cette occasion, elle nous dit que la "lutte au côté des Yanomami a été difficile en 2012. Mais elle ne diffère pas des autres luttes collectives pour un monde plus juste, équitable et respectueux de l'environnement dans lequel nous vivons, ni des luttes individuelles de ceux qui cherchent à assumer des attitudes plus cohérentes dans une perspective de justice sociale, de consommation plus consciente et de responsabilité solidaire jusque dans les plus petits gestes."

C'est bien volontiers que l'association genevoise "Appui aux indiens Yanomami d'Amazonie – AYA", se joint aux vœux de sa partenaire amazonienne et les transmet aux lecteurs réguliers ou occasionnels de ce blog qu'elle remercie de leur fidélité et de leur intérêt.

Sur la quarantaine de notes publiées sur ce blog en 2012, une dizaine ont été consacrées aux problèmes spécifiques auxquels ce peuple est confronté : présence d'envahisseurs, orpaillage illégal, déficiences du service de santé indigène, etc. Ces informations donnent un sens à la difficulté de la lutte au côté des Yanomami évoquée par la Secoya.

Les leaders indigènes souhaitent que leurs luttes et la situation de leurs peuples soient connues. C'est la raison de ce blog. L'écho en retour de cette diffusion est difficile à évaluer. Il est perçu de manière approximative dans les statistiques que "La Tribune de Genève" met à disposition de chacun de ses "blogueurs". En effet, chaque jour, mois après mois, le quotidien dresse une statistique indiquant le nombre de "visites uniques", de "visites" et de "pages" (vues).

Le nombre de "visites uniques" est établi à partir des adresses IP différentes s'étant connectées sur ce blog et ayant vu au moins une page. Celui des "visites" est le total de chaque nouveau visiteur, consultant une page, qui ne s'est pas connecté dans les 60 dernières minutes. La somme des "pages" correspond au nombre de fois qu'une page du site est vue (cumul de tout visiteur, de toute visite).

Ainsi, en 2012, ce blog a reçu 21'287 "visites uniques" (12'029 en 2011); 61'926 "visites" (31'423 en 2011) et 168'109 "pages" ouvertes (72'297 en 2011).

En 2012, la moyenne  journalière, la situation est la suivante : 58 visites uniques (32 en 2011), 169 visites (85 en 2011), 459 pages ouvertes (197 en 2011). Encore une fois, ces statistiques ont leurs limites : elles comptent des "clics" répétés ou non, des pages "vues", mais pas forcément "lues". Cependant, à la lecture de ces chiffres, il est possible d'affirmer que la fréquentation du blog a sensiblement progressé en 2012.

Encore une fois, merci à tous ceux qui s'intéressent à la cause indigène au Brésil !

***

* La SECOYA est partenaire de l'Association "Appui aux indiens Yanomami d'Amazonie" - AYA / 15, Chemin de la Vi-Longe  -  CH - 1213 Onex / Genève - CCP 17-55066-2

Photo  © SECOYA : dans une école Yanomami

PS : L'activation des liens hypertextes renvoie aux sources utilisées pour la rédaction de cette note. Elles sont souvent en portugais, sauf quand il s'agit d'anciens "AYA Info".

17:16 Publié dans La lettre d'AYA | Tags : amazonie, amazônia, brasil, brésil, secoya, yanomami | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.