29/11/2013

La Convention de Minamata adoptée le 10 octobre reçoit une première ratification

La Convention de Minamata qui vise à réduire la production ainsi que les utilisations du mercure a été adoptée le 10 octobre 2013 dans la ville japonaise de Kumamoto. Elle a été signée par 91 pays, parmi lesquels le Brésil et la Suisse, auxquels il faut ajouter l'Union Européenne*.

Les États-Unis, absents de la Conférence en raison de la fermeture (le shutdown) du gouvernement fédéral ont remis, le 6 novembre à l'ONU, leurs documents de ratification de la Convention. C'est le premier pays à faire cette démarche. La Convention entrera en vigueur quand cinquante pays l'auront ratifiée.

C'est la Conseillère fédérale Doris Leuthard qui a signé le Convention pour la Suisse. Elle a annoncé que son pays allait investir 7,5 millions de CHF pour soutenir la mise en œuvre de la Convention, principalement dans le secteur de l'extraction artisanale d'or dont on sait comment cette activité affecte la santé des populations locales et leur environnement.

Dans son intervention, Izabella Teixeira, la ministre brésilienne de l'environnement a affirmé que le Brésil "travaillera avec ardeur pour la ratification et la mise en œuvre de la Convention… C'est l'heure de protéger les êtres humains du mercure, C'est notre ambition et notre objectif."

L'Institut International pour le Développement Durable - IIDD dont le siège est au Canada et qui a une antenne à Genève a publié un compte-rendu détaillé de la rencontre de Kumamoto.

Et en avril 2013, l'International POPs Elimination Network - IPEN a publié un "Guide" relatif à la Convention que l'ONG juge insuffisante pour atteindre les objectifs fixés tout en reconnaissant l'utilité pour le lancement de campagnes afin de réduire au minimum la menace engendrée par le mercure.

*Voir sur ce blog la note du 15/02/13

PS : L'activation des liens hypertextes (en bleu) renvoie à une partie des  sources utilisées pour la rédaction de cette note ou à des vidéos relatives à la mobilisation mises en ligne sur YouTube.

- Cette note est un extrait d'une "brève" publiée dans AYA Info (No 88), le bulletin de l'association "Appui aux indiens Yanomami d'Amazonie" - AYA / 15, Chemin de la Vi-Longe  -  CH - 1213 Onex / Genève - CCP 17-55066-2

19:29 Publié dans La lettre d'AYA | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.