28/02/2016

Les Indiens d'Amazonie face au développement prédateur

Brasil, Brésil, Brasilia, Amazônia, Amazonie, Amazonas, Autochtones, indigènes, povos indígenas, Les Indiens d'Amazonie face au développement prédateur, Manuela Carneiro da Cunha, Irène Bellier, Groupe International de Travail pour les Peuples Autochtones, GITPA, l'Harmattan, Plateau des Guyanes"J'ai commencé cette préface en disant que rien n'a changé. En fait, je crois que tout est pire que jamais." C'est ainsi que Manuela Carneiro da Cunha* clôt la préface de l'ouvrage qui vient d'être édité chez L'Harmattan** : "Les Indiens d'Amazonie face au développement prédateur – Nouveaux projets d'exploitation et menaces sur les droits humain." Il s'agit, à l'aide d'exemples concrets, d'un état des lieux des dangers qui pèsent sur les populations indigènes de l'Amazonie brésilienne, de l'Amazonie du plateau des Guyanes et celle des Piémonts andins.

Dans l'introduction, Irène Bellier*** décrit les nouvelles caractéristiques du "développementalisme" amazonien : l'ouverture de routes, les mégaprojets industriels, les barrages poussent les Indiens vers des bourgs qui se développent dans une relative pauvreté, se traduisent par une augmentation de la déforestation et des conflits sur l'usage des terres. Elle montre comment ce phénomène menace les droits des peuples autochtones, même quand les États amazoniens ont adopté des législations favorables à ces peuples. Un non respect des droits, souvent commis au nom de "l'intérêt général" du pays. Les peuples concernés développent des résistances qui témoignent d'une capacité d'adaptation "toujours remarquable, mais celle-ci pourrait bien se fracasser contre le caractère proprement démesuré des initiatives de développement et d'aménagement qui se multiplient en Amazonie".

Une quinzaine de contributeurs de huit pays amazoniens ont apporté leur concours à cet ouvrage dû à l'initiative du Groupe International de Travail pour les Peuples Autochtones – GITPA****. À leur manière – très bien documentée - ils tirent la sonnette d'alarme : l'Amazonie et ses peuples premiers sont en danger !

                                                                *********

* Manuela Carneiro da Cunha est professeure d'anthropologie aux universités de São Paulo et de Chicago; membre du Conseil scientifique et ancienne présidente de l'Association Brésilienne d'Anthropologie - ABA.

** Editions L'Harmattan, 2015 / 5, rue de l'Ecole-Polytechnique ; 75005 Paris – 355 pages - ISBN : 978-2-343-07940-0 – EAN : 978234307940-0

*** Irène Bellier est ethnologue et anthropologue. Elle dirige le Laboratoire d'Anthropologie des Institutions et des Organisations Sociales – LAIOS de Paris.

**** Groupe International de Travail pour les Peuples Autochtones – GITPA 3, Rue de la Châtaigneraie, 92310 Sèvres. Ouvrage édité sous la direction de Simone Dreyfus-Gamelon et Patrick Kulesza.

Image : Première ce couverture de l'ouvrage. Cliquer sur la vignette pour l'agrandir .

PS : L'activation des liens hypertextes (en bleu) renvoie à une partie des sources utilisées pour la rédaction de cette note. Ces sources, souvent en portugais, permettent d'en "savoir plus".

- Cette note a été publiée dans le dernier "AYA Info" No 108, le bulletin de l'association "Appui aux indiens Yanomami d'Amazonie" - AYA / 15, Chemin de la Vi-Longe - CH - 1213 Onex / Genève - CCP 17-55066-2

Les commentaires sont fermés.