portaria mjsp n° 47 de 15 de março de 2022

  • Brésil : Bolsonaro reçoit la médaille du Mérite Indigéniste !

    Imprimer

    « Incroyable !» « Cela ressemble même à une blague ! » « Une grande blague. De très mauvais goût ! »  « La médaille du mérite la plus absurde de l’histoire du Brésil ! » Voilà quelques réactions relevées dans la presse brésilienne après la décision du Ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Anderson Torres, de décerner la « Médaille du Mérite Indigéniste » au président Jair Bolsonaro et à vingt-cinq autres personnes, dont plusieurs ministres, hauts fonctionnaires et indigènes. Cela « en reconnaissance pour les services rendus pour le bien-être, la protection et la défense des communautés indigènes. » La politique anti-indigènes conduite par le Président et son gouvernement est largement connue de l’opinion publique.

    La Coordination des Organisations Indigènes de l’Amazonie Brésilienne – COIAB a publié une note de protestation : « Un tel honneur devrait être accordé aux personnes qui se distinguent par leurs actions de protection et de promotion des peuples indigènes brésiliens, et non à ceux qui attaquent nos droits et promeuvent des discours de haine contre nous ! » L’Articulation des Organisations Indigènes du Brésil – APIB rappelle que, dès les premiers jours du gouvernement de Jair Bolsonaro, elle a dénoncé les menaces et violations commises contre les peuples indigènes du Brésil. Elle affirme qu’il en va de même dans cette dernière année de la législature : « Á tout coup, et avec cynisme ils utilisent les armes médiatiques et institutionnelles pour dire qu’ils nous appuient. Notre liberté, notre culture, notre ancestralité, nos territoires et nos richesses naturelles ne sont pas à vendre et ne sont pas négociables ! » […] « L’indigénisme est une tradition sérieuse et ne doit pas être utilisée par ceux qui ne respectent pas notre culture et mode de vie. L’APIB va prendre des mesures légales pour annuler cet Arrêté du Ministère de la Justice. »

    Á la Chambre des Députés, le Front parlementaire mixte de défense des droits des peuples indigènes juge «… inacceptable que le Président de la République et ses ministres d’État soient décorés de la Médaille du Mérite Indigène alors que leurs positions et actions sont contraires à la défense des droits de peuples indigènes.» La leader du Front, Joênia Wapichana, a cosigné avec 13 autres députés, un Projet de Décret Législatif - PDL pour annuler la décision du Ministre de la Justice.

    Autre réaction significative, celle de l’indigéniste Sidney Possuelo : il a rendu au Ministère de la Justice sa médaille du Mérite Indigéniste qui lui avait été décernée en 1987 par le Ministre de l’Intérieur d’alors, João Alves Filho. Sidney Possuelo a consacré de nombreuses années de sa vie à la cause indigène. En 1991, il a été nommé Président de la Fondation Nationale de l’Indien – FUNAI par le président Fernando Collor. Il y dirigeait déjà la Coordination des Indiens Isolés. Il a notamment œuvré à la démarcation de la Terre Indigène Yanomami. Il a été démis de la présidence de la FUNAI en mai 1993 par Itamar Franco alors Président de la République. Interrogé par l’agence UOL, il dit que cette décoration « a perdu sa raison d’être » et que c’est pour cela qu’il l’a rendue. « Cette médaille remise à qui que cela soit, transforme le bourreau en héros… »

    ***

    PS : L'activation des liens hypertextes (en bleu) renvoie à une partie des sources utilisées pour la rédaction de cette note. Ces sources, souvent en portugais, permettent d'en "savoir plus".

    Cette note sera publiée dans le prochain "AYA Info" No 140, le bulletin de l'association "Appui aux indiens Yanomami d'Amazonie" - AYA / 13, rue des Bossons - CH - 1213 Onex / Genève –CCP 15-728614-8 / IBAN : CH 26 0900 0000 1572 8614 8